Protéger ses collaborateurs, ses données et ses actifs lors d’un déplacement professionnel nécessite la mise en place d’une véritable stratégie de la part de l’entreprise. Comment la rendre efficiente ?

Earth Protection 820x820


La sûreté concerne tous les actes de malveillances auxquels doivent se préparer les entreprises : la criminalité, le terrorisme, les désordres politiques et sociaux en sont les principales sources. Ces actes volontaires peuvent impacter les collaborateurs, les biens mais aussi les données et l’entreprise a alors un devoir de protection légal à caractère obligatoire. Il s’agit en effet d’une obligation de résultat et non de moyen. Cette prévention qui entre dans les trois principales préoccupations des entreprises s’articule en trois temps, avant, pendant et après.

Avant le départ...

Le déplacement d’un collaborateur est un espace-temps qui ne peut être réduit au moment où il est en dehors de son bureau. Il se prépare en amont et l’entreprise doit donner à ses voyageurs internes (ou externes) les clefs d’action dont ils auront besoin lorsqu’ils seront en dehors de ses murs, quelle que soit la raison et la durée de leur déplacement. Il est pour cela nécessaire d’établir un plan de recommandations pertinent qui permettra au salarié en déplacement de savoir comment agir face à un problème et surtout, comment le prévenir afin de l’éviter. Ces instructions doivent faire l’objet d’une communication interne afin de toucher l’ensemble des personnes concernées.

Pendant le déplacement...

La mise en place de procédures simplifiées et codifiées permettra d’abord au collaborateur d’éviter les situations de risques trop accrues dans lesquelles il pourrait se retrouver. Savoir ainsi qu’il doit par exemple être vigilant aux données exposées sur son écran est une recommandation très simple à mettre en place mais dont la conscience peut avoir des conséquences très bénéfiques pour l’entreprise. Notons que la perte de données est responsable de la fin de 60 % des entreprises dans les six mois qui suivent cette perte. Durant le voyage d’affaires, la sécurité du collaborateur est la priorité de l’entreprise, au-delà des intérêts économiques du déplacement lui-même. Il sera vulnérable non seulement à titre personnel mais aussi en tant que représentant de son entreprise. En fonction du contexte géopolitique du pays visité, l’image de marque de l’entreprise peut être une source supplémentaire de risque pour le collaborateur (enlèvement, demande de rançon, cible politico-économique, etc.). L’entreprise étant responsable de sa sécurité, elle devra alors mettre en place un environnement sécurisé et pouvoir répondre immédiatement en cas d’alerte pour lui venir en aide. Le dispositif mis en place en amont du déplacement prend alors tout son sens.

Après, le retour d’expérience

Le retour d’expériences après le déplacement est très important afin d’identifier les points de frictions ressentis par le collaborateur et d’améliorer la codification proposée. Ces étapes sont indispensables pour rendre vertueux le cercle de sûreté qui entoure le déplacement.

Des nouveaux défis à relever

En plus de ces trois temporalités, les entreprises françaises doivent relever plusieurs défis, spécifiques à l’industrie et à la France. Chacune de ces étapes est réglementée par la jurisprudence française et le déplacement professionnel relève de trois cas possibles. La jurisprudence les encadre selon trois situations distinctes : les voyages de courte durée, les détachements ou l’expatriation.  Selon le droit du travail, celui de la sécurité et le droit pénal, le salarié doit respecter les règles prévues par la loi et par son entreprise tandis que l’employeur doit protéger l’ensemble de ses collaborateurs. Un nouveau défi se présente depuis quelques années pour les entreprises : le bleisure vient redessiner les contours juridiques de la protection en déplacement professionnel. Cette pratique qui vise à profiter du temps de son déplacement pour inclure des activités personnelles (bleisure = business + leisure ) est depuis 2001 encadrée par la loi. La Cour de cassation a en effet prévu que le salarié soit protégé selon l’article L. 411-1 du code de la Sécurité Sociale pendant l’intégralité du temps passé hors de l’entreprise pour un déplacement professionnel. D’après l’enquête menée par Traveldoo auprès de travel managers du Royaume-Uni dont les résultats seront présentés dans leur totalité lors du BTS, les 20 et 21 février prochain, 73 % des entreprises considèrent que leur principal défi pour 2019 est dans le duty of care. Selon la même étude, la sécurité des données est un défi pour 65 % d’entre elles. Afin d’améliorer leur responsabilité sociétale, elles doivent accompagner et encadrer la digitalisation des normes et les pratiques de la sûreté. L’objectif pour les entreprises sera de relever ces différents défis tout en continuant à favoriser la mobilité de leur collaborateur.
Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d'informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

Semaine du 18 au 24 février

planisphère copie


1 - RDC : Ebola - Situation épidémiologique dans le Nord-Kivu et l'Ituri

Depuis le début de l’épidémie, en août 2018, 800 cas ont été recensés, dont 739 confirmés et 61 probables, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. 502 décès ont été dénombrés et 271 personnes ont été guéries. Actuellement, 178 cas suspects sont en cours d’investigation. Éviter tout voyage non essentiel dans les provinces impactées et suivre scrupuleusement les règles d’hygiène afin d’éviter toute contamination.

2 - UK : 16-24 février - Fermeture de la ligne de train Three Bridges - Brighton / Lewes, fortes perturbations.

La ligne ferroviaire qui relie Three Bridges à Brighton et Lewes sera fermée du 16 au 24 février en raison de travaux. Aucun train ne circulera sur cette portion à ces dates. Des bus seront mis à disposition en remplacement. Des perturbations sont à anticiper sur l’ensemble du réseau sud, sur le Gatwick Express ainsi que la Thameslink. Prévoir des itinéraires de substitution et des délais de déplacement supplémentaires.

3 - INDE : 19 février - Visite du Prince Ben Salmane, renforcement des mesures de sécurité.

À l’occasion de la visite du Prince Ben Salmane, accompagné d’une large délégation de ministre, un renforcement des mesures de sécurité est à anticiper notamment à New Delhi. Éviter tout rassemblement et anticiper des délais dans les déplacements.

4 - TAIWAN - Festival des lumières le mardi 19 février, perturbations du trafic (terrestres et aériens).

L'édition 2019 du Festival des Lanternes de Taiwan débutera le 19 février au village de Donggang à Pingtung. Des milliers de personnes sont attendues à cet événement.
Des perturbations du trafic sur la route nationale no 5 entre Taipei et Yilan et à l’aéroport international de Taoyuan (TPE/RCTP) sont à prévoir. Des congestions sur le ferry sont aussi possibles. Prévoir des itinéraires de substitution. Anticiper des perturbations dans les déplacements.

5 - UK : 23 février - Greater Manchester - Manifestation antifasciste, risque de perturbations.

Une manifestation contre le fascisme, et notamment Tommy Robinson, est prévue de 11h00 à 15h00 UTC, devant les studios de la BBC, Salford Quays. Des perturbations localisées sont à anticiper. Des affrontements avec les forces de l’ordre ou partisans de Tommy Robinson, ne sont également pas à exclure. Éviter tout rassemblement.

6 - CANADA : Alerte tempête d’hiver, restriction des déplacements.

L’avertissement tempête d’hiver est toujours en cours dans la plupart des provinces de l’Est, notamment Quebec, Ontario et New Brunswick. Les provinces du Saskatchewan et de l’Alberta sont également touchées. Des températures extrêmes sont signalées et des chutes de neige annoncées. Éviter tout déplacement prolongé en extérieur, prévoir des équipements contre le froid. Se renseigner sur les conditions météorologiques avant tout déplacement.

7 - SÉNÉGAL : Premier tour de l’élection présidentielle le dimanche 24 février.

Un renforcement des mesures sécuritaires et des risques de heurts entre militants de partis politiques sont à anticiper.
Prévoir des restrictions dans les déplacements. Éviter les centres, lieux de votes et les rassemblements politiques.

8 - USA : 24 février - Los Angeles - 91e cérémonie des Oscars, renforcement des mesures de sécurité.

La 91e cérémonie des Oscars se tiendra le 24 février au Théâtre Dolby à Los Angeles. Un important dispositif de sécurité ainsi que des restrictions dans les déplacements sont à anticiper. Prévoir des itinéraires de substitution ainsi qu’un délai supplémentaire dans les déplacements.

9 - VENEZUELA : Risque de nouvelles mobilisations, augmentation des tensions à la frontière colombienne.

La situation est toujours très instable au Venezuela alors que l’aide humanitaire reste stockée à la frontière colombienne. Le président par intérim, Juan Gaido, a renouvelé son appel à manifester à travers tout le pays contre N. Maduro. Éviter tout rassemblement susceptible de dégénérer. Éviter tout déplacement aux frontières, où l’exode continue.

10 - HAÏTI : Contestation grandissante, risque de violence.

Depuis la divulgation d’un rapport accablant sur le détournement de l’aide vénézuélienne, la tension est grandissante. Les mouvements de manifestations initiés le 7 février, risquent de se poursuivre. Éviter tout rassemblement susceptible de dégénérer. Des violences ont été signalées.
Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !


SEMAINE DU 11 au 17 février 2019

planisphère copie
  1. IRAN : 11 février - 40e anniversaire de la Révolution Iranienne
À l’occasion du 40e anniversaire de la révolution iranienne (11 février 1979), de nombreux rassemblements sont à anticiper dans les principales villes du pays notamment à Téhéran, place Azadi. Éviter tout rassemblement et les abords des représentations diplomatiques américaine, israélienne et britannique. Anticiper des mesures de sécurité renforcées et des délais supplémentaires dans les déplacements.
  1. INDE : 11-12 février - Exercice de résilience aux catastrophes naturelles
Les 11 et 12 février aura lieu l'”exercice Rahat” dans les villes de Jaipur, Kota et Alwar, dans le but de tester leur capacité de résilience face aux catastrophes naturelles et notamment les tremblements de terre. Anticiper des perturbations dans les déplacements aux abords des zones concernées.
  1. MALI : 11-13 février - Bamako - Grève générale des fonctionnaires
Les travailleurs du gouvernement représentés par les syndicats SYLTMAT et SYNAC ont annoncé un mouvement de grève pendant 72 heures à partir du lundi 11 février. Des perturbations sont à anticiper, notamment dans le fonctionnement des services publics.
  1. BELGIQUE : 13 février - Grève, perturbations des services et dans les transports
Des perturbations des services et dans les transports sont attendues le mercredi 13 février en raison de la menace d’une grève générale des fonctionnaires. Prévoir des itinéraires de substitution et des délais supplémentaires.
  1. INDE : 13 - 14 février - New Delhi - Rassemblement des militants de l’opposition
Des militants de l’opposition se réuniront à New Delhi les 13 et 14 février 2019 pour protester contre la politique du gouvernement du parti Bharatiya Janata. Un renforcement sécuritaire conséquent et des perturbations dans les déplacements sont à anticiper. Des affrontements entre partisans et forces de sécurité ne sont pas à exclure.
  1. BANGLADESH : 13 - 15 février - Dhaka - Rassemblement musulman annuel, Biswa Ijtema
Plus de 2 millions de personnes sont attendues sur la rive du fleuve Turag à Tonga, à 23 km au nord de la capitale Dhaka entre le 13 et le 15 février. Des perturbations du trafic (aérien, ferroviaire et terrestre) sont à anticiper. Rester prudent quant à de potentiels mouvements de foules et anticiper des difficultés de déplacements.
  1. BAHREÏN : 14 février - Commémorations du printemps arabe
À l’occasion des commémorations du printemps arabe, de nombreux rassemblements sont à anticiper à travers tout le pays. Des risques de heurts entre manifestants et forces de l’ordre notamment ne sont pas à exclure, notamment à Manama. Faire preuve de vigilance et éviter toute manifestation susceptible de dégénérer. Anticiper des restrictions dans les déplacements.
  1. NIGERIA : 16 février - Lagos - Élections présidentielles
Un renforcement des mesures sécuritaires et des restrictions dans les déplacements sont à prévoir. Faire preuve de vigilance et éviter les centres et lieux de vote ainsi que les rassemblements susceptibles de dégénérer. La situation pourrait être tendue à l’issue du scrutin.

     9. ITALIE : 16-02/05-03 - Carnaval de Venise

Le carnaval de Venise débutera le samedi 16 février et continuera jusqu’au mardi 5 mars 2019. Plusieurs événements sont attendus à travers la ville, notamment sur la Place Saint-Marc. Anticiper un renforcement du dispositif de sécurité. Des perturbations dans les déplacements et des congestions sont possibles. Prévoir des délais supplémentaires en cas de déplacements à Venise.
  1. ÉGYPTE : 17 février - Le Caire - Possibles rassemblements de l’opposition
Le vote final du Parlement pour le prolongement du mandat du président actuel est prévu le dimanche 17 février. Alors qu’au moins 11 partis de l’opposition s’opposent à cette mesure, des manifestations et des mesures répressives sont possibles. Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer au Caire dimanche 17 février notamment aux alentours du Parlement et de la Haute Cour constitutionnelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la société ANTICIP et ses services, n'hésitez pas à nous contacter au 01 47 58 00 78 ou par mail en cliquant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
NOUVEAU ! Chaque semaine, Anticip partage un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

SEMAINE DU 4 au 10 février 2019

planisphère copie
  1. EAU : Abu Dhabi - Visite officielle du Pape François du 3 au 5 février, renforcement des mesures de sécurité
Le Pape François visitera les Émirats arabes unis du 3 au 5 février.Le Pape donnera une messe au Zayed Sports City Stadium d’Abu Dhabi, mardi 5 à 10h30 (heure locale).Des perturbations des déplacements et un renforcement des mesures sécuritaires sont à anticiper. 
  1. SÉNÉGAL : Début de la Campagne électorale des élections présidentielles, perturbations à anticiper
 La Campagne électorale pour les élections présidentielles du 24 février 2019 a officiellement démarré le dimanche 3 février, et va durer jusqu’au 22 février.Des manifestations et caravanes politiques sont attendues à travers le pays, notamment à Dakar, Pikine, Guédiawaye, Rufisque, Thiès, Touba, Saint-Louis, Kaolack, Kolda, etc. Des difficultés dans les déplacements et un renforcement des dispositifs sécuritaires sont attendus aux alentours des rassemblements. Éviter toute manifestation ou tout rassemblement dans le pays, ainsi que les sièges, les bureaux de vote et caravanes des partis politiques. 
  1. SOUDAN : La série des manifestations anti-gouvernementales continue
De nouvelles manifestations anti-gouvernementales sont encore attendues à partir du lundi 4 février dans la capitale Khartoum et à travers d’autres localités du pays. Faire preuve de prudence et éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer dans le pays.
  1. MONDE: 4-17 février - Nouvel an chinois (Fête du Printemps), importantes perturbations dans les transports
La communauté chinoise célèbrera le Nouvel An chinois ou Fête du Printemps le mardi 5 février 2019. D’importantes perturbations sont à anticiper dans les transports en commun du 04 au 10 février (gares, aéroports) ainsi que des fermetures d’administrations et un renforcement sécuritaire dans les pays concernés (Chine, Taïwan, Macao, Singapour, etc.) et dans les lieux de diaspora.Faire preuve de prudence lors de ces célébrations.
  1. PAKISTAN : Manifestations nationales à l’occasion de la Journée de solidarité du Cachemire le 5 février
Des manifestations sont attendues à l’échelle nationale à l’occasion de la Journée de solidarité du Cachemire le mardi 5 février. Des perturbations ainsi que des tensions ne sont pas à exclure lors de cette journée, notamment à Islamabad, à Gilgit-Baltistan et à Azad Jammu-et-Cachemire.Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer.
  1. PALESTINE : Gaza - La “Grande marche du Retour”, éviter tout rassemblement
De nouvelles manifestations  de la “Grande marche du Retour” dans la bande de Gaza sont attendues ce vendredi 8 février.Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer le long de la clôture de sécurité.
  1. INDE: 8 février : Ouest-Bengal - Manifestation du parti BJP, risque de tensions.
Une manifestation organisée par le Bharatiya Janata Party (BJP), parti au pouvoir, doit se tenir à Chura Bhandar, Maynaguri, district de Jalpaiguri le vendredi 8 février. Un nombre important de manifestants est attendu. Risque de tensions et de mouvements de foule. Éviter tout rassemblement susceptible de dégénérer et prévoir des itinéraires de substitution.
  1. CAMEROUN : Yaoundé - Manifestation de l’opposition les 8-9 février
Des manifestations de l’opposition pour la libération de Maurice Kamto et 200 autres personnes sont attendues les vendredi 8 et samedi 9 février 2019 à Yaoundé malgré l’interdiction des autorités locales.Des perturbations majeures et affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ne sont pas à exclure.Éviter tout rassemblement susceptible de dégénérer et prévoir des itinéraires de substitution.
  1. VENEZUELA : Situation politique toujours tendue
De nouvelles manifestations anti et pro Maduro sont attendues dans la semaine. Une manifestation de l'opposition est prévue le 10 février dans la capitale Caracas et à travers d’autres villes du pays. D’autres rassemblements liés à l'arrivée de l'aide humanitaire sont aussi attendus au cours des prochains jours. Des scènes de violences ne sont pas à exclure à Caracas.Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer dans le pays.
  1. NIGERIA : Tensions en amont des élections du 16 février.
En amont des élections présidentielles du 16 février, des tensions sont à anticiper avec de probables manifestations politiques et des perturbations dans les déplacements en conséquence. Éviter tout rassemblement susceptible de dégénérer et prévoir des itinéraires de substitution.
Le magazine Voyages & Stratégie propose dans supplément « Voyages d’affaires », édition de décembre 2018, un dossier spécial sur la sûreté / sécurité hôtelière. Ludovic Guerineau, directeur des opérations d’Anticip, partage son expertise au travers d’une interview exclusive.

Itwanticip


EN SAVOIR PLUS SUR LA SOLUTION ANTICIP HOTELS

Les hôtels sont devenus une cible privilégiée des attaques terroristes. 
Les attentats de Sousse, Bamako ou encore Grand Bassam ont ont montré à quel point les hôtels et complexes hôteliers peuvent constituer une cible facile à atteindre.


Audit et classement des hôtels

ANTICIP fournit un classement d'hôtels sûrs selon la destination pour garantir la sûreté maximale des collaborateurs de ses clients. Ce classement tient compte des spécificités propres à chaque pays et à chaque ville en termes de niveaux de risques et de types de menaces.

ANTICIP réalise également de nombreux audits afin d'évaluer les risques de chaque hôtel au regard des dispositifs locaux de prévention, de protection et d'organisation de la sécurité. Ils doivent permettre d'engager une démarche de sécurisation de l'établissement en fonction des conditions locales. ANTICIP passe ainsi au crible chaque hôtel selon une méthodologie éprouvée et une matrice de plus de 70 critères.

Choix des prestataires

Tout comme pour les hôtels, l'audit des prestataires est établi selon une liste de critères tenant compte de leur métier. L'accréditation par ANTICIP permet d'identifier les meilleurs prestataires en matière de sécurité, de VTC (audit du parc de véhicules, formations des chauffeurs...) et d'aéroportuaire.

N'hésitez pas à visiter notre site ou nous contacter par téléphone (+33 (0)1 47 58 00 78) pour en savoir plus sur toutes nos solutions dédiées aux déplacements professionnels. 

Contact

Tél. +33 (0)1 47 58 00 78
Adresse : 38 rue de Villiers
92300 LEVALLOIS-PERRET

Références