Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

Sûreté dans le monde - 22 au 28 avril 2019

1 - ÉGYPTE


Le Caire - Pâques copte du 14 au 28 avril.
Des restrictions dans les déplacements et un renforcement des mesures sécuritaires sont attendus pendant la période de Pâques copte prévue du 14 au 28 avril.
Les autorités appellent à redoubler de vigilance autour des lieux de culte et les églises du dimanche des Rameaux (14 avril) au dimanche de Pâques (28 avril).
Les chrétiens coptes sont une cible pour les groupes islamistes extrémistes au moment où les attaques se sont exacerbées depuis deux semaines à travers le pays. Il est recommandé d’éviter les rassemblements devant les églises.


2 - ISRAËL/PALESTINE

Gaza/Cisjordanie - Célébration de pâques, fermeture des frontières.
En raison de la célébration des fêtes de pâque du vendredi 19 au samedi 27 avril 2019, des fermetures de tous les points de passage de la Cisjordanie et du Gaza sont en vigueur.
Faites preuves de vigilance et anticipez des restrictions dans les déplacements.


3 - UKRAINE

Kiev - Deuxième tour des élections
Au lendemain du deuxième tour des élections présidentielles prévu le dimanche 21 avril, des tensions risquent d’émerger en fonction de la tendance.
Un renforcement du dispositif sécuritaire et des restrictions dans les déplacements sont à prévoir à l’issue du scrutin.
Le risque de violence augmente pendant la période postélectorale, notamment dans la partie orientale des oblasts de Donetsk et de Louhansk, surtout les zones non contrôlées par le gouvernement.
Par ailleurs, certaines manifestations liées aux élections ont donné lieu à des violences. Il convient de faire preuve de vigilance. Ces élections cristallisent l’opposition entre pro-Russes et pro-Ukrainiens.


4 - SRI LANKA 

Colombo - Série d’attentats, couvre-feu.
Des restrictions dans les déplacements sont à anticiper au cours des prochains jours à travers le pays et particulièrement à Colombo.
Un couvre a été imposé par les autorités locales ce dimanche 21 avril 2019 sur l’ensemble du territoire en raison des attentats qui ont fait plus de 200 morts et de 500 blessés. Cette mesure restera en vigueur de 18 :00 heure locale, 12 :30 UTC jusqu’à 06 :00, 00 :30 UTC. Des églises et des hôtels ont été les principales cibles. Une prudence renforcée est de mise.



5 - MEXIQUE

Puebla - Volcan Popocatepetl, alerte élevée, restrictions dans les déplacements.
Depuis le mardi 16 avril, les autorités météorologiques ont élevé le niveau d’alerte du volcan Popocatepetl en raison d’un nouveau regain des activités.
Les localités de Santa Cruz, Atlixco, San Pedro Benito Juárez, San Pedro, San Andrés et Santa Isabel Cholula, à Puebla, Hueyapan et Tetela del Volcan sont susceptibles d’être affectées.Des ordres d’évacuations, des perturbations de vols et des fermetures de routes dans les zones environnantes sont à anticiper au cours des prochains jours.



6 - RWANDA/OUGANDA/BURUNDI

Parc national des Volcans - Alerte sécuritaire, interdiction de voyage.
Les autorités de l’ambassade la France ont émis une alerte sécuritaire en raison du risque d’incident dans le parc National des Volcans, ce jeudi 18 avril.
À cet effet, tout déplacement dans ces zones susmentionnées est formellement déconseillé.D’autres restrictions sont possibles à court terme.


7 - SOUDAN

Khartoum - Poursuite des manifestations devant le Quartier général de l'armée.
Les manifestants soudanais ont depuis la destitution du président Omar al-Bashir le 11 avril, continué leurs sit-in devant le quartier général de l'armée à Khartoum pour exiger la dissolution du conseil militaire au pouvoir et l’introduction immédiate d’un gouvernement civil.
Par ailleurs, l'Association des Professionnels soudanais (SPA) a dans la foulée annoncé la création d’un conseil civil pour succéder au conseil militaire en place, alors que la crise politique a occasionné des perturbations notoires à travers le pays, notamment dans les déplacements.
Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !


planisphère copie


Du 15 au 21 avril

1. SRI LANKA
Kuala Lumpur - Célébration du nouvel an 15 avril
Le Sri Lanka célèbre le Nouvel An cingalais et tamoul le dimanche 14 avril, et un jour férié sera célébré le lundi 15 avril. Les festivités et les célébrations ont débuté le samedi 13 avril et des perturbations connexes, y compris la congestion des transports sont prévues. Eviter les mouvements de foules et anticiper des délais en cas de déplacement.

2. BRÉSIL
Bahia - Marche quotidienne “Free Lula” des militants du MST jusqu'au 17 avril
Le Mouvement des travailleurs sans terre (MST) de l'État de Bahia a appelé ses membres et partisans à des marches quotidiennes "Free Lula" le 11 avril 2019 jusqu’au 17 avril 2019 pour soutenir l'ex-président emprisonné, Lula da Silva.
Prévoir des difficultés dans les déplacements au cours de cette semaine.
Les marches se tiendront de la ville de Camaçari à Salvador dans l'État de Bahia.
Plusieurs autoroutes risquent d’être perturbées par les manifestations quotidiennes, notamment les BA-531, BA-535, BA-526 et 324.

3. LIBYE
Ghadames - Conférence nationale du 14 au 16 avril
Une conférence nationale organisée par les Nations Unies visant à mettre fin à la crise en Libye est prévue du 14 au 16 avril (dimanche au mardi) à Ghadames, dans le sud-ouest du pays.
La conférence se tiendra à l'hôtel Dar Ghadames. Un renforcement du dispositif sécuritaire et des restrictions dans les déplacements dans la ville de Ghadames et sur la route de l’aéroport (LTD) sont attendus au cours de cette période.
Ghadames est située à 650 km de Tripoli à la frontière entre l'Algérie et la Tunisie.
Les négociations devraient permettre l'arrêt des combats entre les troupes de l’Armée nationale libyenne (LNA) et celles du Gouvernement d'accord national (GAN). Toutefois, cette rencontre ne garantit pas l'arrêt des hostilités. Une intensification des combats autour de Tripoli est à prévoir au cours des prochains jours.
Au moins 2800 déplacés sont enregistrés par les Nations Unies. Les combats ont déjà fait 47 morts et 181 blessés.

4. MONDE
Pâques - Renforcement de la sécurité et perturbations du 14 au 22 avril.
D’importantes perturbations dans les déplacements et des activités professionnelles sont prévues pendant la Semaine Sainte à partir du dimanche 14 au lundi 22 avril. Les services de l’administration, les banques et les centres commerciaux sont susceptibles d'être fermés ou d'avoir des horaires réduits pendant la semaine, en particulier le jeudi saint et le vendredi saint, respectivement les 18 et 19 avril.
Un renforcement des mesures sécuritaires au niveau des lieux de cultes, des gares, aéroports et lieux de rassemblements sont également à prévoir avant et après cette période.

5. INDONÉSIE
Elections le 17 avril 2019
Le 17 avril auront lieu les élections générales : présidentielle, parlementaire et régionale. Joko Widodo, actuel président, affrontera Prabowo Subianto. Au moins 240 000 candidats sont en lice pour les 20 000 siège d’élus locaux. De larges rassemblements sont attendus aux abords des bureaux de vote à travers tout le pays. Des perturbations dans les déplacements sont également à anticiper. Prévoir des itinéraires de substitution et des délais supplémentaires.

6. INDE
Élections générales jusqu’au 19 mai 2019.
Les élections générales en Inde sont prévues du 11 avril au 19 mai 2019. Le parti nationaliste hindou BJP au pouvoir et le Congrès national indien sont les principaux partis en lice. Ce scrutin se déroule dans un climat tendu sur fond de scandales de corruption et de lutte contre la pauvreté. Des perturbations et un renforcement sécuritaire sont à prévoir autour des lieux de rassemblements alors que des attaques de présumés terroristes maoïstes ne sont pas à exclure.

7. SOUDAN
Période de transition et d’instabilité
Malgré un coup d’État qui a vu la destitution du président Omar el-Béchir, les manifestations continuent dans la capitale soudanaise. Les manifestants bravent le couvre-feu nocturne imposé par le régime intérimaire (22h00 - 04h00, heure locale) et restent devant le quartier général de l’armée (rue Al-Qiyada) à Khartoum.
Cependant, aucun incident n’a été rapporté alors qu’une forte mobilisation est attendue pour demander une transition totale vers un nouveau régime civil et se défaire du spectre du gouvernement d’Omar el-Béchir.
Le ministre de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf a déclaré l’état d’urgence pour trois mois avant d’ordonner la fermeture de l’espace aérien pendant 24 heures.

8. RDC
Progression du virus Ebola
La progression de l'épidémie d'Ebola continue en République démocratique du Congo avec 14 nouveaux cas rapportés par les autorités sanitaires du pays. Au moins 7 sont survenus à Katwa qui constitue la zone la plus touchée avec 35 % des cas notés dans les 3 dernières semaines. Au moins 3 cas ont été signalés à Vuhovi et quatre localités ont aussi déclaré un cas notamment Butembo, Mandima, Masereka, et Beni.
Une progression de la maladie est probable dans les prochains jours en raison du manque d’infrastructures sanitaires adéquates et des risques d’attaques de rebelles notamment les maï maï qui sévissent dans la région et rendent inaccessibles certaines zones.

9. CHINE
Shenzhen - Inondations dans la province chinoise du Guangdong
Au moins sept personnes sont mortes et quatre autres portées disparues à la suite de pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations dans les districts de Luohu et de Futian dans la ville de Shenzhen, province du Guangdong, le 11 avril 2019.
Les opérations de recherche sont susceptibles de se poursuivre dans les zones susmentionnées.
Des glissements de terrain et d’autres inondations ne sont pas à exclure dans les prochains jours. Des perturbations du trafic sont aussi à prévoir.

10. ALGÉRIE
Alger - Poursuite des manifestations
Vendredi 19 avril, une manifestation est susceptible d’avoir lieu pour la neuvième semaine consécutive. Les manifestants exigent le départ de tous les responsables du régime et dénoncent le processus de transition qui prévoit des élections dans trois mois. Éviter toute manifestation ou tout rassemblement susceptible de dégénérer à Alger et dans tout le pays.
Des difficultés dans les déplacements et un renforcement du dispositif sécuritaire sont à anticiper aux alentours des rassemblements, notamment devant La Grande Poste d’Alger. Prévoir des itinéraires de substitution et un temps supplémentaire en cas de déplacement. Anticiper également des perturbations dans les services publics.
Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire !

planisphère copie


Du 8 au 14 avril

1. PARAGUAY
Asuncion - Inondations, perturbations dans les déplacements
Depuis deux semaines, de graves inondations touchent les rives du Rio Paraguay. Asuncion est particulièrement touchée, un état d’urgence de 90 jour a été décrété le 3 avril 2019. Plus de 20 000 familles sont affectées dans le pays. D’importantes perturbations sont à anticiper d’autant que de nouvelles pluies sont attendues au cours de la semaine. Éviter tout déplacement non essentiel.

2. NIGÉRIA 
Régions nord-est - Risque imminent de propagation de l’épidémie de choléra
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) a émis le 1er avril 2019, une alerte concernant un risque imminent de propagation de l’épidémie de choléra dans les régions situées au nord-est du Nigéria.
Selon le NRC, le risque d’une nouvelle flambée de choléra est imminent dans ces régions à cause des conditions de surpeuplement notées dans les camps de déplacés, ainsi que le manque d'hygiène et d'installations sanitaires de base. Pour rappel, au moins 10 000 cas de choléra, dont plus de 175 décès associés ont été enregistrés dans le nord-est du Nigeria en 2018.
Il est recommandé de respecter les règles d’hygiène de base et d’éviter tout voyage non essentiel dans les zones touchées par l'épidémie de choléra, notamment dans les régions du nord-est.

3. LIBYE
Tripoli - Tensions en cours
Les déplacements en Libye sont déconseillés par la plupart des pays occidentaux en raison des tensions accrues et des combats entre le gouvernement rival de l'Accord national (GNA) et l'Armée nationale libyenne (LNA). Plusieurs missions diplomatiques ont déclaré le 7 avril qu'elles retireraient leur personnel de Tripoli.
Un risque accru de perturbation des opérations à l'aéroport international de Mitiga (MJI) est à prévoir au cours des prochains jours.
Il est fortement recommandé d’éviter tout déplacement au Libye.

4. IRAN
Khuzestan - Inondations soudaines, perturbations en cours
Des ordres d'évacuation ont été émis pour un certain nombre de villes et de villages du sud-ouest de la province du Khuzestan, ce samedi 6 avril. Selon les autorités locales, Les inondations menacent près de 500 000 personnes et cinq provinces. Au moins 110 villages ont été évacués en raison des récentes inondations.
Des perturbations majeures dans les transports et les services sont en cours et pourraient se prolonger au cours des prochains jours.
Des perturbations dans les déplacements et dans les services au cours des prochaines semaines sont à prévoir.

5. ISRAËL
Jérusalem - Élections législatives le 9 avril
Les élections législatives israéliennes sont prévues le mardi 9 avril 2019.
Le scrutin est organisé de manière anticipée suite à de nombreux désaccords au sein de la coalition au pouvoir, y compris la présumée implication du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahou dans une affaire de corruption. Un probable procès du Premier ministre Benjamin Netanyahou pourrait également être entamé avant le vote du 9 avril 2019. Ce qui risque alors d’augmenter la tension autour du scrutin.
Faire preuve de prudence et anticiper un renforcement des mesures sécuritaires à travers le pays, notamment dans les principales villes telles que Jérusalem et Tel-Aviv.

6. CHILI
Santiago - Manifestations nationales le 11 avril
Des manifestations à l'échelle nationale pour exiger au gouvernement de restructurer le système public des pensions sont prévues le jeudi 11 avril.
Les rassemblements sont organisés par la Centrale des travailleurs unis du Chili (CUT), avec la participation des syndicats, des groupes étudiants et des organisations de la société civile.
L'heure et le lieu exacts des rassemblements ne sont pas encore connus ; toutefois des perturbations dans les déplacements sont possibles. Il convient de faire preuve de vigilance.

7. ALGÉRIE
Alger/Oran - Manifestation du vendredi, 12 avril
Suite à la démission d’Abdelaziz Bouteflika, les Algériens continuent de se rassembler tous les vendredis pour manifester contre le “système Bouteflika”. Les manifestants se donnent pour but de chasser Adbelkader Bensalah, Tayeb Balaiz et Noureddine Bedoui, mis en place par l’ancien président pour assurer le processus d’intérim. Tant que les “3B” n’auront pas quitté le pouvoir, il est probable que les manifestations se poursuivent. Même si elles sont pacifistes, d’importantes perturbations sont probables surtout à Alger.
Une prudence extrême est de mise.

8. ITALIE
Milan/Lombardie - Perturbations dans les aéroports le 13 avril
Des perturbations aux aéroports internationaux de Milan Linate (LIN) et Malpensa (MXP) en Lombardie, Vérone Villafranca (VRN, région Vénétie) et Catane Fontanarossa (CTA, région Sicile) sont attendues le 13 avril.
Des perturbations de vols sont à prévoir, il est conseillé de contacter votre agence de voyage ou tour opérateur avant tout déplacement.

9. CAMBODGE, MYANMAR, LAOS
Phnom Penh/Vientiane/Naypyidaw - Célébration du nouvel an du 13 au 16 avril
Des perturbations dans les déplacements et des services pendant les célébrations du Nouvel An sont attendues du 13 au 16 avril.
De grands rassemblements auront lieu dans les grandes villes, notamment à Phnom Penh, Siem Reap (Cambodge), Vientiane, Luang Prabang (Laos), Yangon et Mandalay (Myanmar).
Il est conseillé de prendre toutes les mesures en cas de déplacements à travers ces pays.

10. BANGLADESH
Dhaka - Célébration du nouvel an le 14 avril, perturbation du trafic
Un renforcement de la sécurité et des perturbations sont attendus lors des célébrations du Nouvel An bengali (connu localement sous le nom de Pohela Boishakh), le dimanche 14 avril.
Des milliers de personnes viendront célébrer cette fête nationale.
Il convient de faire preuve de vigilance et d’anticiper des perturbations dans les déplacements.
Anticip partage chaque lundi matin un bulletin d’informations portant sur les faits marquants à retenir dans le monde. Abonnez-vous à la page LinkedIn Anticip afin de ne pas manquer ce rendez-vous hebdomadaire ! 

planisphère copie
 
Du 1er au 7 avril

  1. ISRAËL
Jérusalem - Campagne électorale en cours
La campagne électorale est en cours en Israël. Des perturbations dans les déplacements et un renforcement des mesures sécuritaires sont attendus en Israël et dans les territoires occupés. Le niveau d’alerte est élevé pendant cette période.Prévoir plus de temps en cas de déplacements. 
  1. COMORES
Moroni - Tensions post-électorales en cours 
La tension politique est toujours vive à travers le pays, notamment dans la capitale Moroni en raison de la victoire controversée du président sortant Azali Assoumani, déclaré vainqueur dès le premier tour avec 60,77% des suffrages.Des tensions politiques, y compris de violentes manifestations et fusillades se sont produites ces derniers jours aux Comores. L’opposition, dirigée par Soilihi Mohamed, a rejeté les résultats de l'élection présidentielle, et a initié la formation d’un Conseil national de transition avec tous les partis d'opposition le 28 mars. Cette décision a très vite été suivie par l'arrestation de Soilihi Mohamed.Les autorités américaines ont, par ailleurs, le 28 mars, ordonné leurs citoyens à quitter le pays en raison de la tension actuelle.Il convient de faire preuve de vigilance dans le pays cours des prochains jours, et d’éviter tout déplacement non essentiel aux Comores. 
  1. MEXIQUE
Morelos/Puebla - Éruption du volcan Popocatepetl, probable évacuation
Le Centre national mexicain pour la prévention des catastrophes a fait passer le niveau d'alerte de 2 à 3, ce qui signifie que les autorités prévoient de nouvelles explosions du volcan Popocatepetl.Des ordres d’évacuations sont possibles à Magma au cours des prochaines heures. Des perturbations de vols et des fermetures de route ne sont pas aussi à exclure.Il est conseillé de suivre l’évolution de la situation à travers les médias météorologiques et le site de la CENAPRED : https://www.gob.mx et se conformer aux recommandations des autorités locales.
  1. BANGLADESH
Khulna et Jessore - Perturbation du trafic du 1er au 4 avril
Les travailleurs des usines de jute appartenant à l'État déclencheront la campagne de protestation de quatre jours sur la question des salaires et d'autres problèmes. Les employés observeront une grève de 72 heures dans toutes les usines de jute du 2 au 4 avril, au cours de laquelle ils prévoient également de bloquer les services routiers et ferroviaires de 8 heures à 12 heures (heure locale) chaque jour. On peut s'attendre à des perturbations de la circulation le long de la route Jessore-Khulna (N7) pendant cette période.Les voyageurs devraient s'attendre à des perturbations des déplacements et éviter les protestations des travailleurs du 1er au 4 avril. 
  1. SÉNÉGAL
Dakar Investiture du président Macky Sall le 2 avril
Le président sortant, Macky Sall sera investi pour un deuxième mandat le mardi 2 avril à Dakar. Des perturbations du trafic sur la route de l’aéroport international Blaise Diagne et un renforcement du dispositif sécuritaire sont à prévoir à Dakar.Plusieurs personnalités sont attendues à cette cérémonie.Il est conseillé d’ajuster son itinéraire en conséquence et suivre l’évolution de la situation à travers les médias locaux.
  1. SALOMON
Honiara - Élections générales le 3 avril
Les élections générales sont prévues le mercredi 3 avril 2019 pour élire les membres du Parlement dans 50 circonscriptions. Ce sera la première élection organisée de manière indépendante après le départ des forces de sécurité internationale.Il est recommandé de faire preuve de vigilance et d’anticiper à des restrictions dans les déplacements.
  1. FRANCE
Paris - Prolongent de la grève des douaniers français jusqu'au 3 avril 
Les douaniers français ont annoncé ce jeudi 28 mars le prolongement de leur grève au jusqu'au moins le mercredi 3 avril.Ainsi des perturbations importantes le long des points de passage frontalier sont à prévoir, notamment à Calais, Dunkerque et la Gare du Nord à Paris.Les services ferroviaires Eurostar seront également affectés et plusieurs trains devraient être annulés.Les voyageurs doivent s’attendre à des perturbations dans les services ferroviaires d’Eurostar ainsi que dans le trafic aérien des aéroports parisiens tout au long de la durée de la grève.
  1. JAPON
Kawasaki 'Penis Festival' le dimanche 7 avril
Le 'Penis Festival' Kanamara Matsuri est un événement annuel qui a lieu le 7 avril 2019 à Kawasaki.Cet " événement religieux " a lieu chaque premier dimanche d'avril, chaque année depuis 1969. Le festival est l’une des plus grandes attractions touristiques du pays.Des restrictions dans les déplacements sont à prévoir durant cette journée. Il est conseillé de prendre toutes les mesures adéquates en cas de déplacements. 
  1. INDE
New Delhi - Perturbations et renforcement de la sécurité lors des élections législatives du 11 avril au 19 mai. 
Les voyageurs qui se rendront en Inde au cours des prochaines semaines devraient s'attendre à des perturbations et un renforcement des mesures sécuritaires lors de la campagne électorales en cours. Les élections législatives se dérouleront en sept phases du 11 avril au 19 mai. Les quatre premières phases auront lieu les 11, 18, 23 et 29 avril et les trois autres les 6, 12 et 19 mai.Il est conseillé de prendre toutes les mesures sécuritaires adéquates et anticiper des perturbations dans les déplacements pendant cette période. 
  1. INDONÉSIE
Jakarta - Élections 17 avril, campagne en cours
Un renforcement de la sécurité et des rassemblements politiques en raison des élections générales du 17 avril sont en cours à travers le pays.Plus de 500 000 agents de sécurité seront déployés dans tout le pays dans le cadre du renforcement des mesures de sécurité pour la campagne en cours jusqu'au 13 avril et le jour des élections. Bien qu'il n'y ait pas eu de troubles majeurs depuis le début de la campagne officielle en septembre 2018, le risque de troubles de faible intensité demeure.Il est recommandé de faire preuve de vigilance et prévoir des perturbations dans les déplacements.
Établir un état du monde et des risques par pays demande une rigueur et un savoir-faire dont la société Anticip est experte. Avec une méthodologie éprouvée et objective, Anticip publie une carte annuelle et propose un suivi continu des risques par pays. Interview croisée - Ludovic Guérineau, Directeur des opérations et Josselin Ravalec, Directeur commercial.

Planisphere ANTICIP
Quels sont les différents critères objectifs et subjectifs pris en compte pour établir la cartographie des lieux et des risques et à quelle fréquence est-elle publiée ?

Josselin Ravalec : Notre métier est de l’établir selon des critères objectifs, en tant qu’entreprise indépendante et neutre.
Nous intégrons plusieurs types de risques. En priorité les risques sécuritaires, politiques et sociaux. Puis, nous ajoutons les risques sanitaires et climatiques pour établir le niveau de risque d’un pays ou d’une région. Tous ces critères permettent une évaluation factuelle. Nous y apportons une évaluation analytique permettant d’établir une tendance. Elle est calculée avec une formule mathématique pour modéliser les niveaux de risque.

Ludovic Guérineau : La carte du monde sous sa forme globale est publiée une fois par an, elle est consultable en PDF sur le site et imprimée à 200 exemplaires que nous distribuons à nos clients lors de nos visites. Elle s’appuie sur les événements qui ont eu lieu l’année N-1 et donne une tendance.

Les critères commerciaux viennent-ils pondérer les critères opérationnels ?

Josselin Ravalec : Les critères commerciaux ou marketing ne peuvent avoir d’influence sur nos évaluations des risques-pays. Nos clients et le marché attendent de nous une véritable expertise construite sur des éléments rationnels identifiés par la direction des opérations et de l’information d’Anticip. La direction commerciale respecte cette logique même si elle peut occasionnellement apporter quelques nuances sur deux thématiques : à situation égale, un niveau de risque pourra être adapté d’un pays à l’autre en fonction de la perception du marché. En effet, un événement aussi rationnel soit-il dans son analyse et dans sa fréquence n’aura pas toujours le même impact en fonction du lieu où il se passe. Notre conseil d’experts devient alors primordial. Le second point est la différenciation entre le risque réel et le risque perçu. Une entreprise qui est dans un pays depuis de nombreuses années n’aura pas la même perception du risque qu’une entreprise qui y va pour la première fois. Mais ces ajustements, très ponctuels, sont toujours discutés en interne afin de trouver le meilleur consensus possible, toujours au bénéfice de nos clients.

Un travel manager peut-il utiliser vos cartes dans le cadre d’une politique de sûreté, même s’il n’est pas expert en la matière ?

Josselin Ravalec : L’objectif de cette carte est d’abord de mettre en avant notre expertise sur les niveaux de risque sûreté, car il s’agit d’une photographie faite à un instant T. Pour accompagner nos clients, experts ou non, dans leur politique sûreté-voyages, nous proposons un véritable service en continu, 24/7, confectionné par nos équipes d’experts internes qui analysent et mettent à jour quotidiennement nos contenus. Il est toutefois intéressant d’offrir cette carte qui permet à beaucoup de découvrir le niveau d’instabilité du Monde, et de réaliser que tout est loin d’être « en vert ».

Y a-t-il des critères intrinsèques qui viennent nourrir la note de risques, notamment en lien avec la présence physique d’Anticip dans les pays ?

Ludovic Guérineau :  Pas du tout, nous prenons l’ensemble des risques, nous faisons l’amalgame de tout cela et nous déterminons le niveau de risque. Notre présence sur place nous permet en revanche, d’avoir des informations fiables de premières mains que les autres n’ont pas, c’est essentiel.

Josselin Ravalec : Nos sources d’informations sont très variées et complémentaires, permettant d’avoir une parfaite homogénéité dans notre analyse. En plus de 10 ans d’existence, Anticip a en effet développé un réseau très dense de contacts et partenaires basés à l’étranger. Ils peuvent nous apporter sans délai, par exemple lors d’un événement grave, des précisions sur la situation, ce qui donne encore plus de sens à nos messages d’alertes, notamment sous la forme de conseils précis. Ceci permet à nos clients d’obtenir une information immédiate, pertinente et utile pour remplir leur obligations liées au « Duty of Care ».

Le cas français, la France a-t-elle un traitement spécial ?

Josselin Ravalec : Non, nous prenons en revanche en compte ses spécificités, Paris, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Bordeaux ou la campagne, ce n’est pas la même chose. Depuis quelques années, nous l’avons déclinée en jaune. Personnellement, je voulais appuyer un peu plus, parce que nous sommes toujours en sécurité renforcée pour vigilance attentat. Il ne s’est rien passé depuis trois ans et donc on oublie un peu le climat dans lequel on vit mais le risque reste présent. Le critère social doit aussi être pris en compte, par exemple des grèves ou des manifestations chaque samedi viennent bien évidemment perturber un déplacement.

Quel est l’impact de votre analyse sur les déplacements, en matière de flux économique et stratégique ?

Ludovic Guérineau : Nous proposons à nos entreprises clientes et à leurs collaborateurs un accompagnement à la hauteur des risques que nous rencontrons. Nous avons des demandes aujourd’hui pour aller dans l’extrême nord du Cameroun ou dans l’est du Burkina Faso pour poser des antennes de téléphonie mobile. Il faut une certaine méthodologie pour y aller. Nos informations sont transcrites de façon méthodique suivant un concept opérationnel que nous concevons spécifiquement après une étude étroite du secteur.

Josselin Ravalec : Aujourd’hui, des entreprises se refusent d’intervenir dans certaines zones, pourtant économiquement attractives, au regard du niveau d’insécurité, connu ou supposé. Notre rôle est alors de les accompagner à accélérer leur croissance à l’international en leur permettant, grâce à une analyse précise des conditions de sûreté et à la mise en place de moyens adaptés, de développer leurs marchés dans ces zones.

Contact

Tél. +33 (0)1 47 58 00 78
Adresse : 38 rue de Villiers
92300 LEVALLOIS-PERRET

Références